Violence rime avec Enfance

Melanie Martinez est une jeune chanteuse de 20 ans seulement, connue aujourd’hui grâce à la célèbre émission télévisée The Voice dans laquelle elle faisait parti de l’équipe d’Adam Levine. Le style marginal et éclaté de l’artiste parle beaucoup pour elle, et ses allures de jeune poupée de chiffon aux cheveux arc-en-ciel et aux tatouages de gâteaux colorés la rendent incroyablement attachante. Mais ce n’est pas pour rien qu’elle s’est elle-même rapidement attribuée le surnom Cry Baby, bébé qui pleure en français. En effet, derrière ses titres intrigants aux sonorités enfantines tels que «Milk and cookies» ou bien «Dollhouse», se cachent des textes portant sur des sujets effroyables. En fait, plus précisément toutes les chansons de la jeune puerto-ricaine traitent de crimes tristes et aberrants dont beaucoup de personnes sont victimes, et ce, dans le silence le plus noir.

C’est pourquoi je me suis attardée sur trois succès de son album intitulé Cry Baby, parut en aout dernier, pour vous exposer les tréfonds de nos pires travers en tant que société. Étudier attentivement de telles trames et paroles fut sordide et sadique pour mon jeune cœur. Violence domestique, abus sexuels et superficialité sont au rendez-vous derrière des mélodies de comptines naïves et entraînantes. (Tous les liens pour les chansons sont à la fin de l’article.)

  1. Tag, You’re It (C’est toi la tague)

Tag you're it

Le titre à lui seul nous guide vers la voie de l’un des jeux les plus populaires de notre enfance, la fameuse «tague». Je te cours après pour essayer de te toucher, aller vient, on va rire. Les esprits les plus vifs d’entre vous auront rapidement compris sur quel genre de terrain cette chanson courrait…

La première écoute de cette piste peut sembler si légère, mais le pire arrive rapidement, et alors, la subtilité n’est plus. Les paroles «let me take you for a joy ride, I’ve got some candy for you inside» prononcées avec une voix modifiée très grave nous tire violement vers le stéréotype parfaitement modelé du pédophile qui attire la fillette dans sa voiture. C’est ensuite que le refrain nous frappe en plein visage avec des mots qui éveillent le cauchemar de n’importe qui, soulignant un viol imminent de la part d’un homme abusif envers sa copine… ou une enfant.

Grabbed my hair and pushed me down, took the words right out my mouth; tag, you’re it, tag, you’re it…

2. Mrs. Potatoe Head (Madame Patate)

Oldpotato2

Pour ceux qui ont prêté une lecture, aussi minime fut-elle, à mon deuxième article portant sur le sexisme, vous avez vite perçu mon penchant féministe. Voilà pourquoi Mrs. Potatoe Head m’a beaucoup accrochée, musicalement, mais aussi psychologiquement. Encore sur le terrain de jeu, Martinez s’amuse cette fois-ci avec Madame Patate en la comparant à la femme parfaite que la société moderne recherche. Au cours de sa chanson, elle la démembre, l’expose et la décrit de façon presque indécente, mais la naïveté de l’enfant règne tout de même, laissant le message planer en subtilité.

C’est à ce moment qu’il faut réaliser que l’on place entre les mains d’un enfant un jouet qu’il moule à ses désirs, tout comme les magazines et les médias mouleront plus tard cet enfant en l’attaquant d’images absurdes. Cette chanson sur les chirurgies esthétiques nous le met sous le nez.

Don’t be dramatic, it’s only some plastic, no one will love you if you’re unattractive. Oh, Mrs. Potatoe Head, tell me, is it true that pain is beauty?

3. Sippy Cup (Gobelet)

sippy cup

La meilleure pour la fin, parce que l’analyse de cette chanson fut tout un défi. Bien que le vidéoclip soit assez explicite, les paroles cachent bien plus qu’un message. Tous les identifier prend plus de temps que vous ne le croyez, c’est pourquoi je vous invite à l’écouter et à me partager ce que vous en tirez. Voici ce que moi j’en ai pensé.

En premier abord, le sujet de l’alcoolisme est clairement souligné. La référence à l’enfance est qu’un gobelet est ce que l’on utilise pour mieux faire passer le mauvais sirop pour le rhume aux enfants. On peut percevoir sous les premiers propos que tout ce qu’on tente d’oublier avec l’alcool reste indemne, ne s’efface ni se dissipe. Boire, c’est se mentir à soi-même et faire du mal à son entourage.

Blood still stains when the sheets are washed

(Le sang tache même si les draps sont lavés)

He’s still dead when you’re done with the bottle

(Il reste mort, même si tu vides la bouteille)

Plus tard dans la chanson, le manque d’estime de soi et la dépression sont fortement apportées avec une vague de mots lourds, pas du tout implicites. Le texte fait mention du concept de suivre le troupeau pour ressembler à tout le monde. Mais, encore une fois, l’entrain de la chanteuse nous fait presque oublier que l’on sous-entend ici l’histoire d’une famille démolie par l’abus, les mensonges et la solitude.

If they say to kill yourself, then you will try it

(Si ils te disent de te tuer, alors tu essaieras)

All the make up in the world won’t make you less insecure

(Tout le maquillage du monde ne pourra te faire sentir plus en sécurité)

Bien que plusieurs autres concepts troublants se tapissent sous les chansons de Melanie Martinez, je vous ai exposé les plus flagrants. À vous de découvrir le reste de l’horreur, mais avec le bonheur d’écouter une artiste dotée d’une voix exceptionnelle, d’un talent d’auteure incomparable et d’une originalité rafraichissante. Je recommande d’ailleurs fortement le titre Soap, de loin mon favori. J’aurais pu le traiter, mais je vous en laisse le plaisir.

Voici les liens pour écouter les chansons mentionnées:

Tag, You’re It

Mrs. Potatoe Head

Sippy Cup (vidéoclip)

Soap (avec le clip méga psychédélique, good luck)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s